Santé

3 remèdes naturels contre le mal des transports !

Hello tout le monde!

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un mal qui touche beaucoup d’entre nous et moi la première: le mal des transports (ou cinétose) !

Le mal des transports est causé par un décalage entre ce qui est perçu par la vue et le centre de l’équilibre situé dans le vestibule (au niveau de l’oreille interne). Dans ce cas, vos yeux et votre vestibule ne transmettent pas la même information au cerveau. Cela entraîne les symptômes du mal des transports (pâleur, hypersalivation, nausée, vomissement, étourdissement, maux de tête…). Les enfants de 2 à 12 ans ainsi que les femmes sont les plus touchés (les hommes eux, sont chanceux encore une fois…!). De plus, les personnes ayant des antécédents de migraines ont plus de risque d’être atteintes. Vous pouvez, si vous souffrez de cinétose, être malade dans tous les moyens de transport: voiture, avion, bateau, dos de chameau et j’en passe…!

L’Autorité de Santé Publique recommande en première intention des antihistaminiques de première génération (ou anti allergiques), pour lutter contre le mal des transports (Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire p.47).

Sachez tout de même que des remèdes naturels existent, voici ci-dessous ceux que j’utilise:

remedes-naturels-mal-des-transports

Remède n°1: l’huile essentielle de menthe poivrée

Cette huile essentielle est radicale contre les nausées causées par le mal des transports. Il suffit de la sentir ou d’appliquer une trace sur la langue pour un effet immédiat sur la cinétose. Petit plus, la taille du flacon permet de l’avoir en permanence à portée de mains et de le glisser dans son sac !

Notons néanmoins quelques précautions d’emploi: l’huile essentielle de menthe poivrée ne doit être utilisée chez une femme enceinte ou qui allaite, ni chez l’enfant de moins de 6 ans.

Remède n°2: le gingembre en poudre

Le gingembre est un remède naturel connu pour éviter le mal des transports en agissant sur le système digestif. On peut le trouver sous plusieurs formes: huile essentielle, poudre, gélule et teinture mère.

La forme pharmaceutique la plus simple est la gélule à raison de 400 à 500 mg de gingembre en une prise dans l’heure précédent le trajet. Les gélules de poudre de gingembre peuvent être facilement trouvées en pharmacie sous différents dosages. Vous pourrez ainsi demander conseil à votre pharmacien pour adapter le dosage à votre cas et éviter toute interaction médicamenteuse.

Autre avantage, les femmes enceintes peuvent l’utiliser. Il est cependant déconseillé lors de l’allaitement et chez l’enfant de moins de 6 ans.

Remède n°3: les bracelets anti nausées

Le remède le plus naturel sans aucun doute ! Aucun effet secondaire connu et économie garantie.

Comment ces bracelets peuvent nous aider à lutter contre le mal des transports ?

La réponse est simple pour les plus feng shui d’entre nous (moins simple pour les autres !). Chaque bracelet comprend un bouton qui appuie sur un point d’acupuncture (le Nei-Kuan) situé sur la face antérieure du poignet.

Pour le trouver, vous pouvez poser l’index, le majeur et l’annulaire sur la face antérieure du poignet. Le point se situe entre les 2 tendons, sous l’index (voir photo).

bracelet-anti-nausee-mal-des-transports

En exerçant une pression sur ce point d’acupuncture, la sensation de nausée s’atténue et peut même disparaître. Dans mon cas, ces petits bracelets sont très pratiques car je les laisse dans la boîte à gants ou dans mon sac.

Il n’y a pas de précaution d’emploi particulière pour utiliser ces bracelets: ils sont d’ailleurs conseillés pour les nausées lors de la grossesse.

J’espère que cet article vous aura apporté des petits conseils que vous pourrez appliquer lors de vos prochains voyages.

Et vous, quels sont vos remèdes naturels contre le mal des transports ?

N’hésitez pas à commenter et partager !

Les huiles essentielles vous intéressent, n’hésitez pas à faire un tour sur mon article : Zoom sur l’huile essentielle d’Hélichryse italienne.

logo-petit-avec-fond-blanc

Vous aimerez également...

2 commentaires

  1. Merci à vous pour ces précieux conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.