Allergie saisonnière : remèdes naturels pour atténuer les symptômes

Bonjour tout le monde,

Les belles journées reviennent pour notre plus grand bonheur ! Malheureusement pour certaines personnes, le calvaire des allergies saisonnières commence : éternuements, nez qui coule, yeux qui piquent… Ces symptômes, qui peuvent paraître anodins, gâchent littéralement la vie des personnes concernées…!

Alors comment se préparer pour cette saison ? Existe-t’il des remèdes naturels pour vous aider à surmonter cette période ? Je vous dis tout dans cet article !

Prévenir pour guérir

La prévention est très importante chez les personnes allergiques. Une bonne flore intestinale, via l’utilisation de probiotiques, est primordiale pour bien imperméabiliser la muqueuse de l’intestin et ainsi éviter que les allergènes ne la franchissent (et alertent notre système immunitaire…). Mon produit favori est Ergyphillus Plus du laboratoire Nutergia. Il permet de renforcer le système immunitaire en peuplant la flore intestinale de « bonnes » bactéries. Une cure de 2 mois sera indispensable, à raison de 2 gélules le matin à jeun. Vous pouvez continuer ensuite un jour sur trois le temps nécessaire.

L’homéopathie permet aussi de prévenir l’allergie saisonnière, à raison de 3 granules trois fois par jour d’Histaminum 9CH et de Poumon histamine 9CH avant la période à risque.

L’oligothérapie est aussi un excellent moyen de se prémunir contre l’allergie saisonnière. L’oligoélément intéressant dans ce cas est le Manganèse. Vous pourrez le trouver à dose idéale sous forme d’ampoules chez le laboratoire Granions. A raison d’une ampoule par jour en prévention et de 2 ampoules par jour dès les premiers symptômes, toujours en per lingual (sous la langue pendant quelques secondes avant d’avaler).

Premiers symptômes : le réflexe homéo

Premier réflexe à avoir lors de premiers symptômes d’allergie saisonnière, l’homéopathie peut diminuer l’intensité des symptômes. Utilisez Histaminum 9CH et Poumon histamine 9CH en tubes granules à raison de 3 granules aussi souvent que nécessaire. Vous pouvez aussi les utiliser en prévention, 3 granules trois fois par jour de chaque tube.

La Phytothérapie, on dit oui !

Les plantes peuvent aussi vous aider à atténuer vos symptômes voire les soulager définitivement. Les plus efficaces dans cette indication sont le plantain et le cassis.

Le plantain est un puissant anti histaminique et anti inflammatoire. Il va permettre de tapisser la muqueuse respiratoire pour atténuer les symptômes et diminuer l’inflammation. Il est très intéressant donc lors d’allergie avec des symptômes respiratoires et non dermatologiques. Le cassis quand à lui agit sur les glandes surrénales pour bloquer la libération d’histamine (médiateur de l’allergie).

Ces deux plantes vont donc agir en synergie pour atténuer les symptômes. Vous les trouverez chez le laboratoire Pileje, sous forme de comprimés, à raison de 4 comprimés par jour lors de la crise (2 le matin, 2 le soir) et 2 comprimés par jour lorsque les symptômes sont atténués. La complémentation peut être de 7 à 30 jours.


L’huile essentielle d’estragon : elle a tout bon !

Cette huile essentielle est la reine en matière d’allergie ! A raison de 2 gouttes sur un comprimé neutre (ou une cuillère à café d’huile d’olive), autant de fois que nécessaire dans la journée, elle va agir comme un véritable anti allergique et anti spasmodique.

Maintenant vous avez toutes les cartes en main pour prévenir et guérir votre allergie saisonnière. Bien entendu, ces remèdes naturels fonctionnent chez la plupart des personnes mais si les symptômes persistent, sont handicapants ou sévères (asthme par exemple), la visite d’un médecin allergologue s’impose pour mettre en place un traitement adapté et une désensibilisation si besoin.

A bientôt pour de nouveaux remèdes !

Camille